Franchissement
compteur pour blog

L'équilibrearticle suivant

circuit sensori-moteur

Voir notre vidéo sur ce thème:

Activités Physiques Adaptées et Psychomotricité en EHPAD

Premier article ce cette catégorie

Le dôme                                   La bosse et l'escalier                            le passage en devers

Dôme de franchissement M.DO bosse escalier M.BE passage en devers M.PED

                Le PDF                                                 Le PDF                                             Le PDF

            Pente et Escalier                               Le Dôme PMR                                 

pente et escalier M.PES dôme PMR M.DOP   

            Le PDF                                                  Le PDF


Les agrès de franchissement font partis des activités locomotrices qui permettent d'assurer la coordination entre la posture et le mouvement pour maintenir un état d'équilibre optimal et réaliser l'action motrice la plus efficace.
Dans ces exemples franchir des plans inclinés de différentes natures.

Le dôme : M.DO traverser le dôme est un travail d'équilibre dynamique qui inclut obligatoirement la notion de déplacement. Le corps est en mouvement, le centre de gravité se déplace dans le sens du mouvement afin de passer d'une posture à une autre. C’est aussi une expérience de relation entre le poids et la pesanteur. Cet agrès est suffisamment large pour accompagner le patient dans cet exercice.

Le dôme PMR: M.DOP Permet un usage piéton ou en fauteuil roulant.

La Bosse : M.BO L’unité de passage est plus étroite afin de mieux assurer le travail de traction au niveau des membres supérieurs. Autre différence avec le dôme la nature du sol du plan incliné, il est réalisé à partir de demi-rondins. 
Les récepteurs responsables des informations tactiles sont situés dans le derme et l'épiderme. Ce sont ceux situés dans la plante du pied qui jouent un rôle primordial dans le maintien de la posture. Ils seront sensibles à la pression exerçée par les demi-rondins car la voute plantaire est particulièrement riche en terminaisons nerveuses.
Les variations de pression provoquées par les demi-rondins et les déplacements du centre de gravité du corps au-dessus des appuis plantaires pendant le franchissement aideront le patient à choisir la posture la plus adaptée.  Vous pouvez aussi retrouvez ce principe sur l’agrès nommé : Passage sols et rondins.

L’escalier : M.ES  Les insuffisances du contrôle postural sont retrouvées presque systématiquement chez le patient chuteur accidentel. Avec l’escalier nous allons travailler le retour aux automatismes tel que monter et descendre des marches en toute sécurité. Les personnes particulièrement concernées sont celles qui ont un antécédent de chute, une instabilité posturale avec une mise en évidence par l’impossibilité d’avoir une station unipodale inférieure à 5 secondes. Un protocole d’activités de prévention des chutes doit également être programmé si le patient ne peut pas parler en marchant.


Le passage en dévers :  M.PED
On peut tenir debout immobile grâce à la proprioception. Elle assure l’harmonie de la
contraction tonique musculaire segmentaire. Le passage en dévers à été conçu pour travailler l'équilibre en position statique : le patient est debout sur la plateforme face à la descente, le thérapeute se place devant lui. Le but recherché  est que le patient améliore sa faculté à contrôler les oscillations posturales de son corps sans déplacement des points d'appuis. Cette  station verticale dépend essentiellement de la contraction permanente de muscles extenseurs des jambes, des cuisses, du dos et des muscles qui assurent la rétroversion du bassin empêchant la chute du corps vers l’avant le plan étant incliné.
Le thérapeute guidera le patient dans sa recherche du polygone de sustentation  qui lui permettra d’assurer son équilibre et à choisir la posture la plus adaptée.
Un fois mis en confiance le patient pourra entamer le franchissement du plan incliné.

Pente & escalier Réf : M.PES reprend les caractéristiques des éléments suivants :
Un large escalier avec 4 marches de 15 cm suivi d’un palier et d’une large pente à 20%.
Ce qui rappelle le dôme mais avec cette fois des demi-rondins de façon à accentuer le côté proprioceptif à l’image de la bosse.


 Ces équipements existent aussi en métal.

  notre gamme en métal

                  

  Télécharger le catalogue et le tarif en PDF

Jardin thérapeutique en ehpad et maison de retraite, en psychiatrie, incitation à la marche, parcours de psychomotricité adulte, parcours de déambulation pour personnes âgées, parcours de santé en maison de retraite et ehpad, parcours sportif et thérapeutique, parcours psychomoteur extérieur, équipement pour service gérontologie, gériatrie, alzheimer, rééducation perceptivo-motrice , snoezelen, ergothérapie, matériel pour ergothérapeute, bacs pour jardin thérapeutique, circuit d’adresse